Bandes riveraines

Informations

Rôles de la bande riveraine

Une bande riveraine est une ceinture de végétation qui borde les lacs et les cours d’eau. Cette zone est très importante puisqu’elle permet de limiter l’érosion, de filtrer et capter l’eau, de créer des habitats, de réguler la température de l’eau et plus encore. Ces multiples rôles font de la bande riveraine une barrière de protection pour les lacs et les cours d’eau. Il faut toutefois qu’on y retrouve un mélange de plantes herbacées, d’arbustes et d’arbres.

Obligations des municipalités

Le gouvernement du Québec, afin d’accorder une protection adéquate à cet habitat, a adopté la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables. Cette politique a été intégrée dans les règlements d’urbanisme des municipalités. Ainsi, c’est la responsabilité des municipalités de faire respecter leurs règlements de protection des bandes riveraines par les riverains de leur territoire. Selon cette réglementation, la bande riveraine doit avoir une largeur minimale de 10 à 15 mètres ou de 1 à 3 mètres selon les usages du territoire. Consultez la section Outils ci-dessous pour plus d’informations sur comment interpréter la Politique.

C’est dans l’intérêt des municipalités de les respecter!

En plus des nombreux bénéfices écologiques nommés plus haut, les municipalités qui appliquent leurs règlements peuvent voir les bénéfices suivant: 

  • Réduire les risques de glissement de terrain en solidifiant les berges des cours d’eau
  • Réduire les risques de débordement des cours d’eau en laissant l’eau se faire absorber par le sol avant de s’y rendre
  • Minimiser la perte de surface de terrain à l’érosion chaque année
  • Protéger le plan d’eau pour qu’il reste accessible et joli à long terme pour les usages récréotouristiques

 

Comment créer une bande riveraine?

Il y a deux méthodes possibles à utiliser pour reboiser cette zone protectrice des lacs et des cours d’eau : renaturaliser ou revégétaliser. Peu importe la méthode retenue, il est important d’éviter d’utiliser des engrais et des pesticides à proximité des plans d’eau pour éviter que le ruissellement y transporte ces produits.

Option 1 : Renaturaliser

La première méthode est la plus simple : laisser la nature suivre son cours. Il suffit de ne rien faire dans la bande riveraine ; on n’y coupe plus le gazon et on laisse la végétation naturelle s’implanter d’elle-même. Graduellement, les bons végétaux s’implanteront et le lac sera à nouveau protégé. Les espèces qui s’installeront seront naturellement les mieux adaptées aux conditions de la rive. Cette méthode sans effort nécessite toutefois d’attendre plusieurs années. 

Option 2 : Revégétaliser

Il est également possible de planter des végétaux dans la bande riveraine. Cela permet de choisir les végétaux qui composent la bande de protection de son terrain et d’accélérer la revégétalisation de la bande riveraine. Évidemment, les plantes doivent être adaptées aux conditions du sol et d’humidités particulières à ce milieu.

Les outils fournis dans la section ci-dessous pourront vous aider à vous orienter dans la conception de votre bande riveraine. Vous pouvez aussi y trouver une liste de professionnels à contacter pour vous aider. 

La marina de Saint-Prime présente, avec son évolution dans le temps, un bon exemple d’une méthode qui combine la revégétalisation et la renaturalisation. Plusieurs végétaux ont été sélectionnés et plantés sur la rive initialement pour donner une certaine structure visuelle à la rive. Ensuite, avec le temps, d’autres plantes s’y sont naturellement ajoutées. Ensemble, ils forment déjà aujourd’hui une bande riveraine solide.

  

Outils

Guide d’interprétation de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables

Ce guide cherche à faciliter l’application de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables et à sensibiliser les intervenants municipaux à l’importance des milieux hydriques, humides et riverains. Développé par le Ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC), le guide reprend et explique les dispositions de la Politique, incluant une section pour aider à délimiter la ligne des hautes eaux. Le ministère fournit aussi des formations pour les officiers municipaux qui sont chargés de faire respecter les règlements municipaux adoptés en fonction de la Politique

GUIDE D’INTERPRÉTATION

Liste d’entrepreneurs réalisant l’aménagement de bandes riveraines

Afin d’optimiser l’efficacité des bandes riveraines et de s’assurer de réaliser des aménagements adaptés, l’OBV a conçu une liste de professionnels en revégétalisation et en restauration qui pourront vous accompagner dans votre démarche.

Vous pourrez aussi y trouver un exemple de plan d’aménagement et une liste des éléments qui doivent être identifiés sur le plan pour répondre aux normes en vigueur.

LISTE DES PROFESSIONNELS-2021

banderiveraine.org

Banderiveraine.org est un site internet, développé par Québec Vert, qui fournit de nombreuses informations sur l’entretien des bandes riveraines, l’identification et le choix des végétaux, la réglementation et plus.

CONSULTER LE SITE

Cette association met divers guides à disposition du public et des municipalités :

Plans d’aménagements modèles de Repentigny

Ce document offre des explications détaillées des raisons d’instaurer une bande riveraine. Il offre également 3 plans d’aménagement modèles pour 3 inclinaisons de terrain différentes à partir de la page 30, qui est la 6e page du document PDF. Ces plans incluent des plantes précises, leur niveau de rusticité adapté au territoire du Lac-Saint-Jean et même des explications des choix de plantes. 

Aménagement modèle de bandes riveraines de repentigny

Exemples de projets

À travers le Québec

 

Le Répert’eau

Plusieurs projets visant la protection des bandes riveraines ont été réalisés au Québec. Ils sont répertoriés et décrits sur le site internet Répert’eau.

VOIR LES PROJETS 

 

 

En collaboration avec l’OBV Lac-Saint-Jean

Activités de sensibilisation

           

     

Activités de revégétalisation