Problèmes d’approvisionnement en eau potable en quantités suffisantes

Description du problème

Trois éléments sont indispensables à un approvisionnement suffisant en eau potable : il faut connaître les besoins (industriels, domestiques, commerciaux) tout en prévenant le gaspillage, il faut connaître la disponibilité des ressources en eau ainsi que les capacités de prélèvement et il faut que cette eau réponde à des critères de qualité particuliers.

Exemples d’observations

Baisse du niveau de la nappe phréatique, baisse du niveau des plans et cours d'eau

Conséquences

Arrêt temporaire ou prolongée de l'approvisionnement en eau potable, eau impropre à la consommation, coûts supplémentaires associés au traitement de l'eau 

Causes

  • Commerces ou industries
  • Matières résiduelles
  • Installations septiques
  • Surconsommation d'eau

Manifestations sur le bassin versant du Lac-Saint-Jean

Le Québec a lancé une Stratégie d’économie d’eau potable qui vise à réduire d’au moins 20% la quantité d’eau distribuée moyenne par personne pour l’ensemble du Québec par rapport à l’année 2001 d’ici 2017.

Les municipalités doivent produire un bilan à l’usage de l’eau, un état de situation, un plan d’action et une règlementation municipale concernant leur consommation en eau potable.

Le premier bilan de 2011 a permis de constater que la quantité d’eau distribuée par personne dans le bassin versant du lac Saint-Jean était de 524 litres par jour (contre 623 litres par jours pour le Québec).

Il y a des points de rejets des eaux usées municipales, mais également d’autres sources de contamination en amont de certaines prises d’eau potable.

Projet(s) associé(s)

Article(s) relié(s)

Retour à la liste des problématiques